Objets-Relais

Un film documentaire sur les objets de nos grands-parents

En cours et réalisé avec : Yasmine Benabdallah & Irvin Anneix
Résidences en collège
2019-2021
EN Version




Des collégiens touchent et saisissent des objets dans leurs mains. Les objets sont ceux de leurs grandparents, et dans cet acte du toucher, ils et elles s’emparent des leurs histoires et leur héritage.
À travers le scan en 3D et les images qui reflètent, dans leur imperfections, les mémoires dilues qui ont été transmises, les adolescent.e.s initient la réapporpriation de leurs objets et les histoires qu’il portent.

« Objet-relais » est une création vidéo issue d’un travail artistique et pédagogique mené pendant l’année scolaire 2019-2020. Il est né d’une résidence artistique menée dans deux collèges franciliens : l’un à Noisy-le-Grand en Seine-Saint-Denis, et l’autre à Paris dans le 12ème arrondissement.
Au cours de cette résidence en classes de 4e, nous avons travaillé sur les thèmes de rites de passage et de transitions, en initiant des enquêtes sur les liens transgénérationnelles auprès des collégiens.

Lors des ateliers, les élèves agés de treize à quatorze ans rapportent en classe des bibelots, des livres ou des bijoux de leurs ancêtres, les commentent et les questionnent. Ils découvrent la préciosité d'un héritage qu'ils n'ont jamais vu auparavant. Lors d'une initiation à la photogrammétrie, ils les scannent en 3D, devenant ainsi le relais de leur histoire pour les générations futures.



Exposition collective mixte (décembre 2022) à la Maison des Métallos, coproduite par narrative, cofinancée par le DICRéAM et le Fonds images de la diversité.

Collaboration avec : Louise Gholam (animation 3D), Gabriel Marguerie (musique)

Ce programme de résidences est mis en place par la ville de Paris avec le plan « Art pour Grandir », ainsi que le département de la Seine-Saint-Denis avec « In Situ ».




Le thème des transitions, particulièrement inspirant pour les adolescents, nous a permis d’aborder de nombreuses facettes de leurs vies. Trois grandes transformations ont retenu notre attention : les transitions du territoire, du corps et générationnelles. À chaque fois, les élèves ont commencé par enquêter sur eux-même, sur leur famille et sur leur territoire en réalisant des interviews, en consultant des écrits, des dessins, des vidéos... pour finalement restituer le résultat de leur travail sous la forme d'une édition imprimée de 96 pages.
Résidence artistique menée avec: Yasmine Benabdallah, Hélène Combal-Weiss, Camille Gasser et Pablo Grand Mourcel, coordonnée par La Maison des métallos.

Édition graphique: Maison Solide.
Contenu éditorial: Irvin Anneix avec l'aide d'Emma Roulin.